La Norvège recrute une main d’œuvre qualifiée pour de nouveaux projets

D’ici à 2016, la Norvège devrait manquer près de 20% de la main d’œuvre nécessaire pour maintenir ses objectifs de production en hydrocarbures. L’accès à de nouvelles ressources a en effet augmenté le nombre de projets en Norvège.

Selon Andrew Gould, le directeur le la compagnie britannique BG Group Access, ces nouveaux projets « nécessitent plus d’employés qualifiés que n’importe quel autre projet des 25 dernières années » en Norvège.

Les personnes avec des compétences en gestion de projets seront en forte demande pour tenir la cadence et respecter les délais. Gould explique que « même si de nombreux progrès ont été faits, nous sommes encore loin de la capacité requise pour atteindre les objectifs mis en place par les nouveaux projets dans les dix prochaines années.»



Le manque de main d’œuvre peut entrainer des retards et même des abandons de projets dans le secteur pétrolier norvégien. Avec les nombreux projets qui se dessinent, la Norvège est à la recherche de nouveaux talents. De nombreuses entreprises travaillant dans le secteur pétrolier recrutent par le biais du portail TUjobs.com. Voici quelques unes des annonces publiées sur le site cette semaine :

–          Conseiller en fibre optique pour Roxar à Stavanger

–          Ingénieur en sécurité technique pour Aibel

–          Ingénieur instruments pour Experis à Oslo

–          Directeur de l’ingénierie pour National Oilwell Varco à Arendal

Pour retrouver plus d’informations sur les offres d’emploi dans le secteur pétrolier en Norvàge, rendez-vous sur le site www.TUjobs.com.